Comment devenir un avocat fiscaliste ?

Dans cet article, vous trouvez ce qu’il faut pour devenir un avocat fiscaliste. Renseignez-vous sur les exigences en matière d’éducation, les compétences clés, la croissance de l’emploi pour savoir si une carrière d’avocat fiscaliste vous convient.

Qu’est-ce qu’un avocat fiscaliste ?

Les avocats fiscalistes sont des professionnels du droit spécialisés dans l’assistance des clients en matière de taxes et de loi fiscale. Les avocats fiscalistes peuvent travailler avec des individus ou des sociétés et fournir des conseils juridiques sur la manière de déclarer leurs impôts correctement. Les règles et réglementations peuvent varier d’un pays à un autre. Les avocats fiscalistes sont donc responsables de la mise à jour et de la connaissance de ces lois afin que leurs clients ne rencontrent pas de problèmes juridiques avec les différents pays où ils travaillent.

Obtenir un stage

En faculté de droit, vous pouvez acquérir une expérience pratique en droit fiscal en effectuant un stage d’été ou de semestre dans un cabinet d’avocats spécialisé en fiscalité comme le cabinet du maître Jérôme Turot situé à 170, rue de l’Université 75007 Paris. Les activités étudiantes, telles que la revue de droit et le club de sciences politiques, offrent également des possibilités d’acquérir de l’expérience et de créer des réseaux.

Complétez vos études et recherchez un emploi

Bien que certains avocats puissent se lancer en droit fiscal, certains préfèrent peut-être obtenir une maîtrise de droit en fiscalité pour assurer la maîtrise du sujet. De plus, tous les avocats doivent suivre une formation continue afin de conserver leur autorisation d’exercer. Autres moyens et de créer vos premiers pas en tant qu’avocat fiscaliste en déposant des demandes d’emploi au sein des cabinets de votre région afin de trouver votre premier emploi et votre premier client. En France, le cabinet le plus réputé dans de domaine contentieux fiscal est le cabinet de Jerome Turot.

Quelles sont carrières alternatives liées ?

Il y a beaucoup d’autres branches du droit que les individus peuvent vouloir considérer. Pour ceux qui sont intéressés par le droit pénal, ils peuvent poursuivre une carrière en contentieux ou en tant qu’avocat de la défense. Il existe également des options en matière de droit du mariage et de la famille, de droit de l’immigration et de droit international des affaires, pour ne citer que quelques alternatives. Pour les personnes ayant un intérêt marqué pour les finances et les impôts, elles peuvent être intéressées par des carrières en tant que comptables ou auditeurs.