Comment bien rédiger son testament ?

Le testament est rédigé par beaucoup de français afin d’assurer la succession des biens auprès de son entourage. Un testament n’est valable que si certaines conditions sont respectées. Voici nos conseils pour bien le rédiger.

Le testament est généralement rédigé après la retraite. Il peut arriver que le testament ne soit pas rédigé conformément à la loi et peut malheureusement être rejeté.

Premièrement, pensez à bien notifier que votre testament est un TESTAMENT. C’est très important de préciser dès le titre, l’objet de votre document pour éviter tout malentendu. Précisez également la date ou vous avez rédigé le document, car cela permettra de mieux suivre la chronologie en cas de testaments multiples.

Comment bien rédiger son testament ?

Evitez toute ambiguité lors de la rédaction de votre testament

Deuxièmement, un conseil que nous donnons souvent, c’est d’éviter au maximum les phrases ambigues. Par exemple, si vos bénéficiaires sont vos 2 enfants, évitez d’écrire :

“J’aimerai que mes enfants reçoivent ma maison.” Préférez plutôt cette version : “Mes deux enfants : Pierre dupont et Jeanne Dupont hériteront à mon décès de ma maison situé au 2 rue du chêne à Paris 75010.” Vous remarquerez que l’affirmation est plus directe est plus précise. Aucune ambiguïté n’est possible si vous accompagnez votre texte d’un maximum de détails sur le nom, prenom… Vous l’aurez donc bien compris, en plus d’indiquer les biens qui seront transmis à vos héritiers, il ne faut pas oublier d’indiquer vos bénéficiaires.

Pour finir, nous vous conseillons de faire relire votre testament à un notaire. Lui seul pourra vous confirmer de la validité de votre testament. Il vous proposera également de le conserver et de l’archiver dans le fichier central des dernières dispositions des dernières volontés. Vous êtes sur à 100% que votre document ne sera pas perdu ou détruit et ressorti à votre décès.

Bien préparer son testament demande d’être concentré et rigoureux dans la rédaction. N’hésitez pas à accompagner votre testament d’ une assurance obsèques pour organiser et financer vos funérailles.