Saisir les Prud'hommes : découvrez nos astuces

La situation avec votre employeur est conflictuelle et vous souhaitez y mettre rapidement un terme ? Dans ce cas, n’hésitez pas à faire appel au Conseil des Prud’hommes, une cour de justice spécialisée dans les litiges entre salariés et employeurs. Dans ce guide, nous vous proposons quelques conseils pour bien préparer vos diverses démarches. À quel moment saisir le CPH ? Faut-il faire appel à un avocat ? Poursuivez votre lecture pour en savoir davantage.

Dans quelles situations saisir le Conseil des Prud’hommes ?

Nous l’avons dit, le Conseil des Prud’hommes est compétent pour juger les affaires qui opposent les salariés et leurs employeurs. Aussi, il est possible de saisir le CPH pour un contentieux relatif au contrat de travail, à un licenciement également, au paiement des heures supplémentaires ou encore à l’obtention d’indemnités. 

Saisir les Prud'hommes : découvrez nos astuces

Les salariés victimes de harcèlement sur leur lieu de travail, ou de discrimination, peuvent eux aussi envisager la saisie du Conseil des Prud’hommes. Toutefois, quelle que soit la situation, il est essentiel de se renseigner concernant le délai de prescription. 

Comment se déroule une procédure devant le Conseil des Prud’hommes ?

Dans un premier temps, il est essentiel de saisir le CPH compétent, c’est-à-dire le Conseil du lieu de travail, du lieu où le contrat a été signé, ou encore du lieu où se trouve le siège social de votre entreprise. Ensuite, il convient d’adresser une requête par courrier au greffe du Conseil des Prud’hommes, ou de se déplacer directement au bureau de conciliation et d’orientation, en présence des parties prenantes. Ce dernier tentera alors une phase de conciliation, afin de mettre fin au litige sans passer devant le Conseil.

Si cette étape venait à échouer, dans ce cas, le salarié et son employeur devront se présenter au bureau de jugement. Dans ce cas, faut-il faire appel à un avocat ? C’est ce que nous allons voir.

Faire appel à un avocat : est-ce obligatoire ?

Sachez que la saisie des Prud’hommes n’oblige pas les parties prenantes à faire appel à un avocat. Toutefois, se défendre seul devant une juridiction peut être stressant, voire intimidant. De ce fait, il est vivement recommandé de rechercher  des cabinets de qualité, afin de bénéficier de l’accompagnement d’un professionnel de justice. 

En plus de vous défendre, l’avocat vous apporte également ses conseils et vous fait profiter de son expertise, dans le but de vous aider à défendre au mieux vos intérêts. Aussi, ne négligez pas l’importance de sa présence à vos côtés.

A lire aussi