Brexit, recrutement et business en Angleterre : complexification en vue ?

  • La création d'une entreprise au Royaume-Uni permet de bénéficier des accords de libre échange, avec la possibilité de faire circuler les biens librement dans l'Union Européenne.
  • Le taux d'imposition sur l'impôt sur les sociétés est réduit à 19% au Royaume-Uni, soit 6% de moins que la moyenne en France.
  • Il existe quatre types d'entreprises possibles au Royaume-Uni et aucune exigence de capital minimum n'est requise. De plus, le taux de chômage est inférieur à 4%.

Le Royaume-Uni, deuxième puissance économique de l’Europe, est un pays propice à l’entrepreneuriat grâce notamment à sa stabilité politique et économique. Pourquoi créer une entreprise au Royaume-Uni?

En quoi fonder une société au Royaume-Uni est-il intéressant?

La création d’une entreprise au Royaume-Uni permet à tout entrepreneur de profiter des accords de libre échange. Dans ce premier centre financier mondial, les biens en vente peuvent ainsi circuler librement dans l’Union Européenne sans craindre des droits de douane élevés à l’importation ou à l’exportation.

Le dirigeant bénéficie aussi d’un taux d’imposition réduit sur l’impôt sur les sociétés. En effet, il n’est que de 19% au Royaume-Uni soit 6% de moins que l’impôt moyen en France (25%). Les plus-values figurent dans le résultat de la société.

Ce taux est plus élevé par rapport aux autres juridictions offshore, mais la Grande Bretagne est un pays avec une stabilité politique et une bonne réputation. Faire des affaires dans la zone est légal, et ne créé pas le doute auprès du fisc.

La création d’une société au Royaume-Uni ne requiert pas également un droit de timbre. L’inscription est simple et ne nécessite pas de longues procédures.

Il n’y a que quatre types d’entreprises possibles dans la région à savoir: la société à responsabilité limitée (LTD), la société anonyme (PLC), la succursale et la société en commandite. Le choix d’une structure est donc vite fait !

La libération d’un capital minimum n’est pas exigée dans ce pays de l’Europe. Ce qui permet aux investisseurs de débuter sans trop de contraintes.

Si l’ouverture d’une entreprise est motivée par la recherche de nouveaux contrats (ou le dépôt facilité d’une idée), le Royaume-Uni reste un bon choix. Son taux de chômage est d’ailleurs inférieur à 4% (juillet 2018).

Brexit, recrutement et business en Angleterre : complexification en vue ?

Infos clés à savoir

Au Royaume-Uni, sont autorisés à créer une entreprise, ceux qui ont un visa entrepreneur de niveau 1 ou les citoyens de l’EEE ou de l’UE.

Il est nécessaire de se déplacer sur place pour s’inscrire et immatriculer son entreprise. Ce déplacement peut être toutefois évité dans le cas où l’on a recours à une agence spécialisée dans la création de société en Angleterre.

La TVA de 20% s’applique uniquement pour les structures commerciales engrangeant plus de 83 000 £ au cours d’une exercice. Dans le cas contraire, l’entreprise est exonérée de cette taxe.

Enfin, il est obligatoire de tenir une comptabilité et de déclarer ses frais dans cette zone de l’Europe. Il est donc nécessaire d’avoir un gestionnaire pour le suivi des comptes de l’entreprise.

FAQ

Quelles sont les conséquences du Brexit pour l'Angleterre ?

Le Brexit a eu de nombreuses conséquences pour l'Angleterre, notamment sur le plan économique. En effet, la livre sterling a subi des fluctuations importantes depuis le vote en faveur du Brexit. De plus, de nombreuses entreprises ont décidé de quitter le pays ou de relocaliser leurs activités en Europe continentale.

Sur le plan politique, le Royaume-Uni perd sa place au sein de l'Union européenne et doit maintenant négocier de nouveaux accords commerciaux avec ses anciens partenaires.

Quels seront les documents nécessaires pour se rendre en Angleterre après le Brexit ?

Après le Brexit, pour se rendre en Angleterre, il sera nécessaire de présenter un passeport valide. De plus, les voyageurs devront remplir un formulaire en ligne avant leur départ.

Il est également recommandé d'avoir une assurance voyage couvrant les frais médicaux et de disposer d'une preuve de moyens financiers suffisants pour la durée du séjour. Enfin, il est conseillé de vérifier régulièrement les exigences spécifiques en matière de voyage liées au Brexit sur le site officiel du gouvernement britannique.

Comment le Brexit affecte-t-il le Royaume-Uni ?

Le Brexit a entraîné une grande incertitude économique au Royaume-Uni, avec des entreprises délocalisant leurs activités et des investissements étrangers se réduisant. De plus, la livre sterling a chuté face à d'autres devises, ce qui a provoqué une hausse des prix de l'importation pour les consommateurs.

En outre, la décision de quitter l'Union européenne a entrainé un renforcement des tensions politiques et sociales au sein du pays. Enfin, les négociations entre le Royaume-Uni et l'UE ont été longues et compliquées, ce qui a contribué à l'instabilité politique du gouvernement britannique.