Quand le divorce s'impose au couple

La France est peut-être le pays de l’amour, mais c’est aussi un pays ou l’on divorce beaucoup. En effet, en 2013, il y avait plus de 121849 divorces (selon une étude planetoscope.com), c’est beaucoup !

La plupart des sites de coaching amoureux vous explique comment séduire, draguer, conquérir une femme ou un homme. Vous pouvez même bénéficier de conseils pour récupérer votre ex’.

Mais quand l’histoire est vraiment terminée, qu’il ‘y plus rien à partager, à découvrir et tout simplement à vivre, que faut-il faire ? Quand il y a des enfants, un patrimoine qui découle d’une union qui n’en est plus une. La situation n’est pas simple.

Le divorce est une manière de sortir d’un mariage raté.

Quand la décision de divorcée est prise et que c’est devenu inéluctable, il est temps de préparer son divorce : contacter un avocat spécialiste du droit de la famille, constituer un dossier, chercher un nouveau logement, déménager… Une nouvelle vie va commencer, mais avant, il faut clôturer la précédente.

Prenons le témoignage de Kenza, mariée à Edouard depuis 4 ans. « Avant le mariage, c’était bien. Après, j’ai eu l’impression que nous sommes tombés dans une routine qui nous a fait vieillir ». Plus de dialogue, des objectifs de vies divergeants et les engueulades quotidiennes. Kenza et Edouard sont sans enfant, mais ils ont constitué, à eux-deux un joli patrimoine : voiture, mobiliers et surtout la maison dans le centre de Lyon.

Kenza, qui demande le divorce, a trouvé un avocat spécialiste du divorce à Lyon. Tout naturellement, elle s’est renseignée sur internet, sur le site Avocat-et-Conseil.fr/Lyon. Grâce à ce site, elle a pu sélectionner son avocat. Elle s’est même renseignée sur le divorce par consentement mutuel, ce qui permet au couple de faire appel à un seul avocat.

Grâce à ce site, elle a aussi bénéficié de conseils pour monter son dossier de divorce, car il faut réunir un certain nombre de papiers avant le premier rendez-vous avec l’avocat : contrat de mariage, papiers d’identités, contrats de crédits…

Maintenant, la vie continue pour Kenza et Edouard, chacun de leur côté. Souhaitons leur le meilleur pour leur avenir et merci pour leur précieux témoignage.